NAM NGA

 

Après Luang prabang (capitale touristique du Laos) direction Ban Nam Nga, petit village à deux heures au Nord. Noy nous accueille dans ses deux « bungalows » très joliment entretenus avec Mali, sa fille de presque quatre ans, Noke son grand fils de 28 ans et Papapye, un labrador très joueur. Louisa et Yanis sont ravis. Visite du village accompagnés de Noke (super, il parle Anglais et nous explique plein de choses) et distribution de crayons et cahiers dans l’école.  A notre retour une horde d’enfants sortant de l’école nous suit, pour le plus grand bonheur de Louisa et Yanis. Le grand jardin de Noy se transforme très vite en air de jeux géante. Ca court , ça crie, ça rit…Ici pas de tablette ni de smart phone.

Au menu du soir un laap de poulet et salade verte avec sa sauce Lao. UN REGAL.
Le lendemain matin, bien couverts car la température à chutée dans la soirée, nous partons pour une randonnée en forêt. Nous découvrons des choses étonnantes, comme de boire l’eau contenue dans le bambou fraichement coupé, mâchouiller de la canne à sucre , déguster une papaye tout juste cueillie. Le bambou a énormément d’utilité: fabrication de meubles, d’ustensiles de cuisine, de maisons….., les petites pousses se mangent en salade, on se sert aussi de l’intérieure pour en faire une sauce très piquante.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand nous débarquons de notre frêle embarcation nous sommes attirés par des chants sur de la musique poussée à fond. Un groupe de femme est en train de déguster un alcool local fabriqué à base de riz (appelé Lao Wiskey) et nous invite à leur tenir compagnie. Après avoir pris la précaution de sentir le doux parfum de la préparation nous décidons de décliner la proposition. Rien que l’odeur vous décolle les narines alors on imagine bien le résultat une fois avalé!

Notre séjour se poursuit avec la visite de trois villages éthniques. Dans ces villages tout est fait à la main, du balais ( avec les « herbes à balai » que nous verrons un peu partout) aux paniers pour cuire le riz à la vapeur en passant par le tissage du coton. Nous visitons des villages distants que de quelques kms les uns des autres et avons l’impression que la distance est bien plus importante tellement les gens sont différents. Les habitants d’un des villages ne parlent même pas le Laotien.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans un village nous distribuons, les vêtements que nous avons achetés sur un marché à Luang prabang et dans un autre (qui possède une école), des stylos, règles et cahiers. Notre mot d’ordre, PAS de bonbons , encore plus fort aujourd’hui, après avoir vu certains enfants avec des dents déjà bien abîmées!

 

mots d’enfants:  » Quand je serai grand, j’aurai deux enfants et quand ils auront 6 ans et 8 ans , je les emmènerai faire le tour du monde. On fera les mêmes pays comme ça je pourrai tout leur expliquer! » Yanis

« Pourquoi il y a des gens pauvres et nous on est riche? » Yanis

Publicités

10 Replies to “NAM NGA”

  1. Coucou les globe trotters… Nous continuons à voyager au Laos grâce à vous… MERCI… Toujours autant de regards qui pétillent de bonheur. Le soleil et les paysages Laotiens nous manquent déjà… Hâte de repartir. On vous embrasse. Evelyne et Alain

    J'aime

    1. Salut à vous, Merci pour votre message. Nous sommes maintenant en Thaïlande et on y est pas mal. Bon le contraste est saisissant avec le Laos et le Cambodge , mais ça a ses bon côtés. J’espère que vous n’avez pas trop froid en France.
      Bises et à bientôt pour de nouvelles aventures.
      Ali

      J'aime

  2. Salut à toute la famille! J’espère que vous allez bien
    Comment s’est passé du coup votre transport de Nong Khiaw au Nord, vous avez réussi à trouver un minibus rapidement?
    Bises
    Akiko (et Gwen)-(on s’est rencontré à Muang Ngoi avec Odile, Gérard, Tom et Lea)

    J'aime

    1. Coucou Akiko, Oui on a eu un bus tout de suite et on a coupé le trajet en deux avec un stop à Oudomxay pour que ce ne soit pas trop long pour les enfants. On a bien fait car ils ont été malades la moitié du trajet. On a revu nos plans de voyage, en abandonnant le sud de la Chine à cause du nouvel an chinois. On passe du coup 3 semaines en Thaïlande et on reprendra l’avion pour Bangkok vers Pékin.
      Bises
      Ali

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s